Les champs électromagnétiques basses fréquences
1/6
1/6

Ces champs électromagnétiques basses fréquences sont issus du réseau électrique normé à la fréquence de 50 Hz. Ils sont émis par les lignes électriques aériennes ou enterrées (ligne HT ou THT), les réseaux de distribution à l’intérieur des bâtiments, les fils électriques, les prises de courants, interrupteurs, lampes, rallonges, multiprises et potentiellement, tout appareil électrique branché sur ce même réseau.

 

Ces champs peuvent être plus ou moins diffusés par les matériaux comme le métal (les structures métalliques par exemple peuvent rayonner des champs électriques importants) ou  le bois, pourtant isolant, mais qui accentue la propagation des champs électriques contrairement à la pierre. Une attention toute particulière doit donc être apportée pour les maisons à ossature bois ou en bois massif.

 

Pour ces champs électromagnétiques basses fréquences, lors de nos analyses, nous identifions séparément les champs électriques d'une part et les champs magnétiques d'autres part. Ils ont des effets différents sur la santé et les solutions à apporter,de part leur nature , sont également différentes.

 

Les champs électriques :

 

Nous mesurons les champs électriques en V/m (Volt par mètre). Nous les retrouvons autour des circuits électriques, des lampes et potentiellement autour de tout appareil électrique branché sur le réseau de distribution.

 

 Pour éviter une telle exposition et en fonction des mesures réalisées in-situ, nous ferons respecter une distance minimum précise avec la source. Dans d’autres cas, nous pourrons conseiller sur la mise en place d’autres techniques qui les élimineront (technique d'électricité biocompatible).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les champs magnétiques :

 

Nous mesurons les champs magnétiques en mG (milliGauss). Les sources les plus courantes des champs magnétiques sont les bobinages de cuivre contenus dans les transformateurs et les moteurs électriques mais également quand une distance sépare deux fils sous tension (c'est le cas des lignes HT ou THT aériennes).

 

Les solutions pour contrer les champs magnétiques sont différentes de celles employées pour les champs électriques. Contrairement à ces derniers, les champs magnétiques traversent toute matière et ne peuvent être évacués par la prise de terre électrique. Dans l’habitat, seule une « distance adéquate » déterminée par une mesure in-situ permet de se prémunir de ces rayonnements.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour plus d'information sur les audits électromagnétiques, cliquez ici.

Bruno MONIER  Géobiologue  Spécilaliste en Habitat Sain               26400 CREST    Rhône-Alpes-Auvergne              ma-maisonsaine.com© Tous droits réservés

Membre de la Fédération Française de Géobiologie

Cliquez sur le logo pour lire la  charte de la FFG